Droits des sociétés
Le cabinet saura vous guider dans le cadre de la réforme des entreprises en difficulté.

En effet, la loi sur la sauvegarde de entreprises, votée le 6 juillet 2005, est entrée en vigueur le 1er janvier 2006. Afin de la faciliter la prévention, le débiteur qui n'est pas en cessation des paiements ou qui l'est depuis moins de 45 jours, peut bénéficier de la nouvelle procédure de conciliation.

Il est impératif de détecter, conjointement avec l'Avocat, cette situation, afin de permettre d'intervenir au plus tôt, pour traiter les difficultés sans attendre qu'un état de cessation des paiements intervienne.

Dans le cadre de cette nouvelle prévention, le cabinet saura vous orienter vers une éventuelle prévention contractuelle avec la nomination d'un mandataire ad-hoc, la mise en place d'une conciliation avec homologation d'accords éventuels ou la prévention judiciaire c'est-à-dire la sauvegarde.

L'objectif de cette procédure est effectivement, clairement, la sauvegarde puisqu'il s'agit de faciliter la réorganisation de l'entreprise afin de permettre la poursuite de l'activité économique, le maintien de l'emploi et l'apurement du passif.

Par ailleurs, l'expertise avertie du cabinet vous sera nécessaire dans le cadre des procédures "classiques" :
> le redressement judiciaire afin de préserver la pérennité de la société,
> la liquidation judiciaire.

Menu

Actualités Parlementaires

Assemblée nationale

Le site de l'Assemblée nationale

Actualités en Droit Pénal

Actualités en Droit Social

Les clés du social

Les clés du social propose sur le champ du social des informations et des réactions sur l'actualité, la crise, les retraites, la négociation et le dialogue social, une documentation sociale sur la France et l'Europe, des argumentaires, des analyses et des synthèses.
  • Myriam El Khomri, l'ancienne ministre du Travail, vient de rendre un rapport à la ministre de la Santé sur les métiers du grand âge et de l'autonomie. Après le rapport Libault, il sonne comme un rappel à l'ordre alors que le vieillissement de la population va accroître le nombre de personnes âgées dépendantes et qu'il est de plus en plus difficile de recruter des personnels compétents. Et plus qu'un rapport, c'est d'un plan d'action dont il s'agit qui aborde les questions de postes, de rémunérations, de (...) - Emploi / Une, Santé, sécurité au travail, Métiers et compétences

  • Pour la deuxième année, les salaires des non-cadres augmentent plus vite que le Smic, alors que les évolutions étaient semblables les années précédentes. En 2019, la hausse s'établit à 1,8 %, comme en 2018, alors que le Smic a augmenté de 1,5 % seulement, …un niveau de hausse qui n'était plus connu depuis 2013. En 2019, le salaire brut non-cadre s'établit en moyenne à 1 636 €, contre 1 607 € l'année précédente. Des niveaux divers selon les emplois et les secteurs Cependant cette moyenne inclut des (...) - Rémunération / Une, Salaires et rémunérations, Recrutement

  • La chambre sociale de la Cour de cassation vient de juger valable, le 9 octobre 2019, un accord de prise en compte du mandat syndical pour l'appréciation des compétences acquises et la liberté syndicale dans le groupe BPCE. L'accord signé par la CFDT, l'UNSA et la CFE-CGC était attaqué par la CGT. Un accord majoritaire mais contesté L'accord « sur le parcours professionnel des représentants du personnel au sein du groupe BPCE » avait été conclu le 28 janvier 2016 entre la société BPCE et les (...) - Représentants des salariés / Compétences et diplômes, Droit syndical