En matière judiciaire, il convient de différencier les dépenses que le Client peut être amené à effectuer à différents titres.

> Les dépens :
Ils correspondent aux frais relatifs à des procédures judiciaires ou à des procédures d'exécution de décision de justice.
Il s'agit de droits, taxes, redevances et émoluments perçus par les greffes des juridictions.
Les dépens comprennent également les indemnités pouvant être versées à des témoins, les experts, les débours, les émoluments d'officiers publics tels que les huissiers et notaires ainsi que la partie réglementée de la rémunération des Avocats et les droits de plaidoiries.
La partie qui succombe dans une procédure est généralement condamnée à payer la totalité des dépens.

> Les frais irrepétibles :
Il s'agit des frais qui ne font pas partie des dépens.
Ce sont les honoraires d'Avocat, les frais de professionnels qui n'ont pas été désignés par le Juge mais qui ont permis à une procédure d'aboutir, tels les experts.
Ces frais ne peuvent être réclamés à la partie qui succombe que par une décision du Juge.
Celui-ci apprécie le montant des frais irrepétibles qu'il met à la charge de l'une ou l'autre des parties en fonction des éléments qui lui sont fournis.
Cette condamnation intervient en application de l'article 700 du Nouveau de Procédure Civile.

> Article 700 du NCPC :
Il s'agit de l'indemnité accordée par une juridiction afin de compenser une partie des frais, notamment des honoraires d'Avocat, déboursés par le Client afin de défendre ses intérêts dans le cadre d'une procédure.
La plupart du temps, le montant de cette indemnité n'est pas équivalent aux sommes effectivement versées par le Client à titre d'honoraires.

> Les émoluments :
Il s'agit des prestations tarifées par certains professionnels du Droit tels les huissiers, les notaires, les avoués.

> Les débours :
Ils correspondent aux dépenses engagées par l'Avocat dans le cadre de l'exécution de sa mission.
Il s'agit notamment de l'ensemble des frais de procédure (timbres fiscaux, droits d'enregistrement, droits de plaidoirie, droits de publicité, droits de greffe, honoraires d'expert, frais et émoluments d'huissier de justice) que l'Avocat a engagé pour le compte de son Client et pour les besoins de sa mission.

Menu

Actualités Parlementaires

Assemblée nationale

Le site de l'Assemblée nationale

Actualités en Droit Pénal

Actualités en Droit Social

Les clés du social

Les clés du social propose sur le champ du social des informations et des réactions sur l'actualité, la crise, les retraites, la négociation et le dialogue social, une documentation sociale sur la France et l'Europe, des argumentaires, des analyses et des synthèses.
  • Myriam El Khomri, l'ancienne ministre du Travail, vient de rendre un rapport à la ministre de la Santé sur les métiers du grand âge et de l'autonomie. Après le rapport Libault, il sonne comme un rappel à l'ordre alors que le vieillissement de la population va accroître le nombre de personnes âgées dépendantes et qu'il est de plus en plus difficile de recruter des personnels compétents. Et plus qu'un rapport, c'est d'un plan d'action dont il s'agit qui aborde les questions de postes, de rémunérations, de (...) - Emploi / Une, Santé, sécurité au travail, Métiers et compétences

  • Pour la deuxième année, les salaires des non-cadres augmentent plus vite que le Smic, alors que les évolutions étaient semblables les années précédentes. En 2019, la hausse s'établit à 1,8 %, comme en 2018, alors que le Smic a augmenté de 1,5 % seulement, …un niveau de hausse qui n'était plus connu depuis 2013. En 2019, le salaire brut non-cadre s'établit en moyenne à 1 636 €, contre 1 607 € l'année précédente. Des niveaux divers selon les emplois et les secteurs Cependant cette moyenne inclut des (...) - Rémunération / Une, Salaires et rémunérations, Recrutement

  • La chambre sociale de la Cour de cassation vient de juger valable, le 9 octobre 2019, un accord de prise en compte du mandat syndical pour l'appréciation des compétences acquises et la liberté syndicale dans le groupe BPCE. L'accord signé par la CFDT, l'UNSA et la CFE-CGC était attaqué par la CGT. Un accord majoritaire mais contesté L'accord « sur le parcours professionnel des représentants du personnel au sein du groupe BPCE » avait été conclu le 28 janvier 2016 entre la société BPCE et les (...) - Représentants des salariés / Compétences et diplômes, Droit syndical